immersion dans notre héritage horloger

client
watch.swiss

pôles
Stratégie, création, opération, innovation

année
2021
Comment partager la passion, l’excellence et le savoir-faire horloger sur les réseaux sociaux ? Depuis fin 2020, Up to you accompagne watch.swiss, spécialiste de l’horlogerie dans son entrée sur les médias sociaux. Le but est de créer une communication personnalisée et d'accroître l’image de la montre suisse auprès des consommateurs du monde entier.

L’horlogerie sur les médias sociaux

La Fédération de l’industrie horlogère suisse FH présente une exposition itinérante, watch.swiss, qui s'installe chaque année au cœur des différents marchés horlogers. watch.swiss présente la Suisse en tant que leader dans la création de montres, dont la qualité et le savoir-faire se transmettent de génération en génération. Ajoutez-y le sens de l’innovation et la précision pour des montres que nul n’égale.
En 2020, la FH s’est tournée vers Up to you pour porter le message de watch.swiss sur les réseaux sociaux.

Passion horlogère, vidéos et photos

Depuis le début de l’année, nos objectifs capturent les secrets dévoilés par les manufactures horlogères, qui nous ouvrent leurs portes bien gardées. La stratégie repose sur le partage d’images uniques, sous l'angle de la transmission de l'héritage. 

Par l’image, le mouvement et le son, nos créatifs traduisent la passion qui règne dans les ateliers. Dès l’instant où vous y entrez la concentration est telle que le temps semble suspendu, on retient sa respiration, comme dans un monde à part, rythmé par le battement des montres qui y prennent vie.
Simultanément, nous sillonnons les régions horlogères en créant des capsules vidéos dans un esprit de reportage. Bien que certains de ces lieux soient méconnus hors de Suisse, ils abritent pourtant les plus grands noms horlogers. On parle ici du Val-de-Travers, de la Vallée de Joux, de Genève, de Bienne, La Chaux-de-Fonds, Le Locle ou encore Neuchâtel, Schaffhouse et Genève. Ce sont les musées entre autres qui content à nos caméras l’histoire de l’horlogerie et de ces régions.

La révolution digitale dans un héritage historique

Le point commun qui unit tous ces acteurs ? Entre petit atelier traditionnel et manufacture, entre industrialisation et tradition, toutes les marques défendent des valeurs fortes de qualité, d’innovation et d’excellence.
Toute la diversité horlogère est mise en avant. En effet, tant les montres mécaniques et à quartz, que les montres électroniques et connectées ont leur place dans le concept de communication. Chacune de ces montres s’adresse à un public différent qui recherche soit la passion, le luxe ou encore la technologie. A nous de le transposer sur les réseaux sociaux en ciblant la bonne audience.
C’est là tout l’enjeu de la stratégie mise en place. Nous commençons avec deux axes de communication sur des régions géographiques bien ciblées. Le tout démarre par une communication générale, intégrant les bases d’un univers horloger, avec lequel tout intéressé, amateur ou expert pourra soit apprendre, soit partager son savoir. La stratégie tendra à s’adapter pour produire, fournir et développer des axes de communication toujours plus précis et innovants, alliant par exemple art et technologie, collectionneur et producteurs.

D’un point de vue diffusion, pour commencer, l’ancrage est placé sur les principaux marchés européens. Cela nous permet d’étudier la réaction et l’interaction des utilisateurs au contenu. Ainsi, nous pouvons définir le contenu à privilégier. Ensuite, nous construisons des stratégies spécifiques à chaque marché. En effet, si la montre fascine à travers le monde entier, ce ne sont pas les mêmes raisons qui suscitent cet émerveillement. A nous de proposer un contenu propre aux attentes de chaque région.

Un peu d’histoire, pour clore cette parenthèse temporelle

L’horlogerie s’est développée à Genève à partir du 16e siècle puis s’est répandue progressivement dans le reste de la Suisse et en particulier l’Arc jurassien. Elle arrive dans les montagnes jurassiennes vers la fin du 17e siècle, où elle trouve un terrain fertile auprès des paysans qui devaient s’occuper durant les longs et froids hivers. Ils complétaient ainsi leurs revenus en assemblant des parties de montres, selon le système de l’établissage. Petit à petit, cette manière de fonctionner a évolué, laissant place à de grandes manufactures tout comme de petits ateliers qui font perdurer le savoir-faire traditionnel. Pour en découvrir plus, rejoignez watch.swiss sur instagram et facebook.
facebook
instagram
grands projets
grandir ensemble